?> dl-a designlab-architecture SA

194. Hôpital des enfants
Lausanne, VD

Concours, septembre 2013

Collaborateur(s): Aurélia Yammine

Le projet se glisse sous la maternité, au nord de l’esplanade. Celle-ci, rendue aux piétons, organise l’espace public entre l’hôpital des enfants et le CHUV. Elle harmonise la cohabitation des cheminements piétonniers et ceux destinés aux urgences et véhicules de services.

Le gabarit se différencie en trois cimaises de retraits différents. Ces découpes et ces plis jouent avec la grande longueur du bâtiment. Cette volumétrie allongée et biaise du bâtiment, lui confère également une qualité d’objet dans le talus de la maternité. Les talus actuels et les cheminements piétons entre l’amont et l’aval sont préservés. De plus, l’attique sur deux étages est en large retrait afin de préserver la lumière et les vues latérales de la maternité.

Telle une « ville des enfants » avec ses avenues, ses rues et ses places, le projet s’organise autour de couloirs « chambres » pour les patients et les visiteurs, et couloirs « services » pour le personnel, les patients en soins et la logistique, ponctués par des loggias et des patios reliant façades et cœur du bâtiment. Ces espaces ouverts deviennent de véritables lieux de vie, où les enfants se retrouvent avec les soignants, partagent leurs jeux, leurs difficultés, leurs espoirs. Des lieux baignés de lumière, aux revêtements chaleureux, aux coins différenciés et généreux.

L’hôpital des enfants est un bonbon arrondi, coloré et translucide. Une récompense, une douceur, un cadeau, un moment de vie. Il affiche les chambres (un enfant, sa fenêtre), les espaces de jeux (des enfants, leur véranda), les espaces à l’air libre (des enfants, leur loggia), les transitions à l’espace public (familles, soignants, enfants / cafeterias, kiosques sur l’esplanade).

L’hôpital signifie aussi santé, propreté, exactitude, humanité, c’est un quartz solide, rationnel et fonctionnel. Il affiche ses entrées (familles et patients / urgences), ses larges plateaux d’hospitalisation et de soins, la superposition claire de ses zones fonctionnelles (entrée / ambulatoire / hospitalisation).

L’hôpital des enfants signifie sa présence, à la fois bonbon et quartz – doux et solide.

suivant